photographie : Comment shooter en extérieur?

Je vais vous expliquer comment shooter en extérieur suivant mon expérience, les côté positifs comme négatifs  !

Quand j’ai commencé la photo, j’avais un petit reflex pentax qui était dégueulasse passé 400 iso alors shooter en intérieur c’était presque impossible même avec la stabilisation intégré à l’APN… Donc je me suis conforté à faire ça uniquement dehors, le point positif déjà pour commencer en photo si vous avez un petit budget comme le mien !

J’ai la chance d’avoir beaucoup de parcs dans mon coin avec plusieurs points de vues différentes, qui donnent à mes photos un univers différent à chaque fois , mais je ne met pas de côté la ville pour autant, le Vieux-Lille à coté de chez moi est une mine de background à ne lus finir, mais c’est un peu délicat si on aime être tranquille pour faire des photos ce n’est pas approprié ! Comme indiqué dans le post précédent ( voir : comment composé en photo) Mon heure favorite c’est le matin , il n’y a pas trop de monde , on est frais, la tête vide , le dimanche on est reposé de la semaine. J’évite les lumières dures , qui emporte des ombres portées sur le nez et le visage, photos qui sont à supprimer même si elles vous plaisent ! Donc on choisit un coin tranquille et on s’installe , souvent je commence par mettre ma valeur iso sur 100 et je compose avec la vitesse, et j’évite la lumière du soleil , alors sous les arbres c’est le must, et en plus vous pourrez disposer du bokeh que vous offrira les feuilles et fleurs en background . Surtout évitez les petits halo de lumières qui peuvent passer à travers les branches qui donnent un aspect désagréable sur les clichés.

 

Souvent je prend une photo de réglage pour ma bdb, elle est souvent réglé à 5600k, je la baisse pour descendre dans des tons un peut moins chaud, pour éviter de donner le ton verdâtre des feuilles sur la photo, car les apn confondent souvent cette mixture de vert et de blanc alors ils mélangent les deux :/

A l’ombre vous pouvez tourner le visage de votre modèle vers la lumière du soleil, sans être obligé de déboucher les ombres avec un flash, l’erreur que j’évite de faire c’est de toujours prendre mon modèle à contre jour, oui en effet si vous prenez la photo face au soleil, la partie sera sous exposé et vous aurez un visage foncé :/ sauf si vous avez un flash cobra pour donner la lumière necessaire pour donner un bon résultat.

En construction….

Publicités

Photo : comment composer en portrait ?

Je profite de mon premier vrai jour de vacances pour vous apprendre à composer en portrait, autant pour vous derrière l’appareil que pour le modèle qui est en face de vous.

 

Pour ma part qui aime le portrait en extérieur, j’adore composé le matin de 10h à 12h , le dimanche comme ça il n’y a pas trop de monde, ça aide votre modèle à se sentir sereine et décontracté , la composition entre aussi dans cette confiance avec elle , c’est toujours très difficile de faire des photos avec quelqu’un qu’on ne connait pas, mais briser cette glace au plus vite va lancer de suite votre shooting. Pour ma part c’est assez facile, j’ai déjà une tête de gentil avant de commencer, et la galanterie aide bcp surtout si c’est une femme 😉 Le truc est aussi d’avoir un bon feeling juste avant de commencer, peut etre commencer à discuter sur la route du shooting ! Faire voir que vous n’êtes pas stressé, que vous êtes détendu, et que vous connaissez votre matériel !

Amélie shooting comment composer un portrait en photo ?

En portrait , il faut maitriser bcp de choses, surtout la lumière et les ombres. Il faut vous mettre des contraintes qui vont vous aider à ne pas avoir de cramés ( zone blanche ) qui suite à une trop grande exposition brûle une partie de votre photo. Pour ma part je dirige toujours mon modèle vers le soleil ( comprendre le pourquoi « j’aime les nuages ») et surtout j’utilise un reflecteur  argenté, je n’utilise jamais le flash incorporé à l’appareil, car il détruit entièrement le piqué et le background ! Pour ma part je ne monte jamais au dessus des 400 iso, j’arrive toujours à composer avec une vitesse entre 1/8000 et 1/250. Si je suis en dessous j’utilise un pied pour eviter les flous jusqu’à 1/125, après c’est un peu plus délicat, car si comme moi vous utilisez un objectif avec une focale à 1.8 , le moindre mouvement de votre modèle donnera un mauvais résultat !

Je vais vous parler hauteur d’appareil photo aussi, car un photographe je reste jamais debout, mais il est plutôt allonger par terre…lol ! Pour respecter cette règle l’apn doit être situé à moitié de celle du sujet ! Pour un portrait en pied il se situer à la taille du modèle, si c’est un plan américain coupé à mi cuisse ( que je ne pratique jamais mais il faut le dire, car je n’aime pas les jambes coupées lol ) être en dessous du niveau de la cage thoracique et ensuite pour un plan poitrine être juste à la hauteur du nez, mais il peut toujours arriver que le background ne soit pas jolie, alors pour la photo ci dessus, j’étais à la hauteur de son nez et baissé la mire de l’apn pour avoir la robe en entier (tout regarder) et éviter d’avoir le ciel gris au loin et garder cette atmosphère un peu pesante ! Il faut tj garder la perspective naturelle au mieux , car malheureusement vous risquez de déformer les parties du corps de votre modèle, gros problème souvent avec les zooms … Le but du photographe est de mettre en valeur son modèle.

Je respecte souvent la place du visage dans mes photos, face, trois-quarts et profil. N’oubliez pas que la position des yeux est importante, tourner vers la gauche c’est le passé, vers la droite c’est l’avenir , vers le bas c’est un message de douceur et de romantisme, de tendresse, et vers le haut c’est difficile car ça fait mal aux yeux à cause du soleil et souvent le plafond c’est pas jolie à regarder lol.

camille guiot, comment composer un portrait en photo

Le meilleur exemple que je peux vous donner c’est avec camille , Pour ce plan poitrine j’ai mis mon apn à la hauteur de son cordon, j’ai recadré juste après pour avoir ce format carré pour juste me concentrer sur elle. Pour éviter le coté statique elle s’est mis Face à moi, mais elle a tourné son visage vers la gauche (à droite pour elle) comme pour penser au passé, sa main dégage son visage mais elle n’est pas entièrement fermé , le cordon habille l’ensemble et les bagues habillent le centre. Pour cette photo le blanc était mon pire énemi car il brûle assez facilement si il y a une trop grande exposition, alors j’ai laissé les iso à 100 mais j’ai baissé la valeur d’exposition à -1, ce qui a renforcer les contraste des cheveux et des plis de la chemise. Pour ça je me suis mis à l’ombre des arbres, un reflecteur argenté renvoyait de la lumière vers son visage et son bras ! j’ai utiliser un 50mm ouvert à 2.8, en collimateurs j’ai utiliser l’option en croix pour avoir camille séparé du background . Les point négatifs sont les mains gauche et le bout du coude .

C’est toujours complexe, car sachant que le meilleur endroit ou situer son collimateur est bien au centre, alors comment bien composé, sans trop centrer et avoir une composition déjà vue autre part, pour ma part limité à la vision d’un aps-c je compose avec des point de collimateurs sur les bords, même si je dispose d’un 50mm premier prix, je suis un peu sauvé par son côté qualité/prix. Alors dans votre composition, n’oubliez pas d’utiliser les mains de votre modèle, jamais vers l’intérieur mais toujours vers l’exterieur et toujours ouverte. Principalement je demande toujours de surjouer la scène ou la pose tout en étant la plus naturelle possible.

Quel objectif choisir pour mon appareil photo ?

haaaaaaaaaaaaaa, quoi ??? Après avoir mis 1 an à choisir mon appareil photo, je vais encore mettre 1 an à choisir son objectif, mon premier objectif, avec qui je dois faire mes premières armes, sans me décevoir de la photo, tout en me donnant confiance en mon travail d’amateur…

60_millions_objectifs_Nikon

Le monde photographique est énorme , immense , mais il faut savoir tout de suite ce que vous voulez être comme photographe, pour moi il n’y a pas vraiment d’objectif polyvalent, car ils remplissent tous une tache bien définie, et surtout il ne peut pas se concentrer sur tous les fronts d’un point de vue optimal !

Après avoir trouvé mon Appareil (voir le post: que choisir comme premier appareil photo ?« ). j’ai reçu mon d200, et j’avoue être resté un bon mois sans objectif, je voulais bien le choisir, nouveau j’étais perdu , alors j’ai fais un petit tour sur flickr en tapant dans la recherche rapide en tapant quasiment tous les objectifs et surtout un objectif qualité / prix dan mon budget qui était de 200€ maximum (215€ + 200€ ca fait déjà 415€ hein xD).

Je me suis souvenu des cours du soir à l’académie des beaux arts, j’ai appris les manips et un peu la composition, et le prof’ nous disait toujours de commencer avec des sujets non statique, histoire de se faire la main et l’oeil sur un sujet qu’on peut diriger ! Le cadrage n’est pas à négliger, ainsi que les points de collimateurs pour la mise au point…Moi je dis toujours attention aux objectif 18-55 du kit ou encore 55-200 ou 18-105. Ce sont des zooms, mais souvent faute aux grandes surfaces, qui proposent ça avec un kit zoom abordable…grrrrrrrrrrr? MAIS NON !! VENDEZ LE!!!! JETEZ LE!!!!! souvent l’ouverture est comprise de 3.5 à 5.6, donc pour un 18-55, à 18 on est à 3.5 en AE (priorité à l’ouverture)et à 55 on arrive à 5.6, quand je parle ouverture, c’est la capacité de l’objectif à ouvrir d’un point A au background. avec un piqué et un bokeh qui sépare le sujet du plan arrière ! Le prix bas de ces objectifs justifie souvent que le vignettage (tache sombre sur les coin) et les déformation suite à l’utilisation du zoom, en pensant que c’est un zoom pour zoomer xD hé non, c’est censé être un objectif polyvalent… placé à 18, c’est un grand angle, à 55 c’est pour le portrait!  donc c’est toujours à vous de bouger suivant la position de votre sujet, grosse erreur que bcp de photographe amateur font, que moi j’ai fais aussi au début !

Pour la photo animalière ou le sport je vous conseille de suite un telezoom, 150-300 ou 70-200 avec une ouverture à 2.8 avec stabilisation, n’achetez rien d’autre, vous perdrez votre argent bêtement!  Comme je voulais faire du portrait essentiellement, j’ai lu beaucoup d’articles, et ils parlaient toujours de la focale 50mm comme étant le prolongement de l’oeil et que ces objectifs sont souvent de grandes ouvertures à 1.8,1.4, et pour les plus riches 1.2 !

Donc je me suis jeté sur un 50mm 1.8 , j’ai joué la carte de la valeur sûre et je suis parti sur un nikkor 1.8 afs, la différence était bien là entre mon 18-55 de kit pentax sur mon km et ce 50mm 1.8, l’autofocus est tres rapide et super silencieux. Le piqué est super, et le bokeh bien présent, c’est grâce à lui que j’ai appris à bouger et à cadrer, en reculant, en me baissant, couchant dans la terre, en prenant parfois vraiment des risques de tomber dans une marre.. c’est surtout que à 1.8 comme c’est une grande ouverture, et comme il y a beaucoup de lumière qui rentre sur le capteur donc le temps d’obturation est plus court et évite les floux de bougé puisque les objectif à focale fixe ne sont pas équipé de systeme de stabilisation, j’essaye de prendre le plus possible mes photos à 100 iso, pour éviter le grain, et laisser tous les détails de la photo d’origine.

Quel premier appareil photo choisir quand on est débutant ? (numérique)

viseur_reflex

Bonjour à tous !

Ceci est mon premier « vrai post » car il inaugure mon blog photographique, je vais par le biais de ce post vous apprendre quelques trucs en photo, vous proposer 3 types d’appareils sans vous donner mon point de vue sur mon choix personnel, qui dans le cas, votre propre choix fera votre identité photographique.

Alors quel premier appareil choisir quand on est débutant dans cette jungle immense, commerciale, on nous bourre d’informations, de promotions, mais que choisir en fait ?

Il y a 3 sortes d’appareils :

  1. L’hybride
  2. Le reflex APS-C
  3. Le reflex plein format 24*36

Vous allez me dire, ça c’est quoi et ça qu’est ce que ça veut dire ?? oui je vais y répondre 🙂

HYBRIDE :Avec l’évolution technique les appareils photo deviennent de plus en plus petit ( un peu de pitié pour mes grosses mains) dans le cas des hybrides qui sont un mélange de compact et de reflex dans un petit boitier jolie et polisson, mais attention souvent qui dit petit parfois est costaud, surtout dans les dernières générations, je pense bien évidement au sony 7a ,au fujifilm xt-1 ou xt 10 ou encore Ae1…Qui donnent des résultats surprenant et les marques ont su joindre des objectifs de qualité avec de superbes ouvertures en 1.4 ou encore 1.2 ( voir post sur « Quel objectif choisir pour débutant? »)

rhinoblanc fujifilm xt10

Les débuts des hybrides n’ont pas connu un succès direct, je pense au nikon j-one ou la marque a mis en avant le fait que l’appareil prenait les photos avant et après vous, mais euuuuuuuuh….Comment tu peux savoir ou je veux faire ma mise au point ? (voir post » techniques photo de base ») le trop petit capteur, et la faible montée en ISO ( iso :c’est la capacité de l’appareil a générer de la luminosité dans de faible conditions d’éclairage, cela permet de ne pas utiliser le flash dans certains cas, celui -ci ajoutait du grain à partir de 400iso, alors qu l’hybride en photo au dessus donne de bon résultat jusqu’à 12600 iso) Donc il faut faire un peu attention à ce que vous achetez, surtout que les marques misent plus sur une belle carosserie pour vous le vendre plutôt qu’un beau moteur, enfin je vois ça comme ça…) Pour moi les hybrides sont un bon compromis avec la taille, car ils sont très petits, l’absence de miroir,de pentaprisme, d’obturateur, qu’on trouve dans les Reflex réduit la taille c’est sûre , c’est bolides montent en megapixels aussi, on arrive a des APN (appareil photo numérique) qui grimpe jusque 30 mgpx avec le Sony 7rII en 24*36 . Il ne va pas prendre beaucoup de place dans votre sac , les points négatifs sont que le parc d’objectifs n’est pas aussi dense que pour les reflex , tous les flashs cobra ne sont pas disponible et connectable, la prise en main est spartiate sur beaucoups d’hybrides, vous serez obligé d’aller dans les menus chercher vos configs…Tout dépend de ce que vous attendez de votre APN, prendre des photos en automatique et laisser l’appareil régler vos isos (à titre débutant !) ou bien changer vos configs rapidement en ayant tout à porté des doigts ? il n’y a que vous pour décider !

REFLEX APS-C: Bonjour, bienvenue, vous êtes perdu ? moi aussi, quand j’ai choisi mon premier APN au bon dieu que j’étais perdu, tellement que j’ai parcouru le web pendant 1 an avant de trouver la perle rare, j’ai cherché parmi les hybrides je ne vous le cache pas, mais avant de me jeter dedans j’ai bien appris tout le vocabulaire photographique, qui est à mon sens très important pour ne pas acheter n’importe quoi, car dans le cas des apn « premiers prix » je dis qu’ils ne sont pas « premier prix » pour rien… Nikon et Canon détiennent à eux seuls 75% du marché et on comprend bien, chacun des deux proposent des appareils et des objectifs dans les règles de l’art, en apprenant de leurs erreurs ,l’évolution apporte une résolution extreme (on voit des 100 000 mgpxl) Mais le côté amateur reste pour l’instant dans un maxi de 20 mgpx et c’est déjà très bien, car on utilise principalement nos photos sur nos ordinateurs, un tirage A4 est excellent à 10 mgpx, 20mgpx pour du A3,A2 pour du 50mgpx…

nikon-d800-obturateur

Dans le reflex, ce qu’on ne trouve pas dans l’hybride c’est l’obturateur, la pièce maîtresse de l’appareil, lui est mécanique et non électronique, souvent ils sont fabriqué pour une espérance de 100 000 déclenchements ( c’est long pour en arriver jusque là). La catégorie dit « aps-c » désigne les reflex bas,milieu et haut de gamme, en fait pour vous expliquer la chose c’est que vous n’aurez pas les mêmes config sur un appareil à 300€ contre un appareil à 2300€, je vais prendre le cas du Nikon d3300 le bas de gamme (300€ environ, l’ergonomie du boitier est réduit à son strict minimum, souvent les options ne sont accessible que en passant par le menu, l’autofocus en lui même aura moins de collimateurs, les zones de bdb seront moindre et le processeur de traitement de l’image sera moins performant que son grand frère, bien entendu ne cherchez pas une cible ou faire la mise au point dans le noir ou la pénombre, c’est mort!Même si je suis le premier à dire que l’appareil ne fait pas la photo dans tous les cas, il faut réfléchir toujours à l’après, qu’est ce que vous allez faire quand vous saurez maîtriser la vitesse,l’ouverture,la profondeur de champ…Encore il y a le temps de recharge entre chaque photo, à l’allumage,et pour finir certain appareil obture à 1/4000e et d’autres plus haut de gamme à maxi 1/8000e, cela permet de capturer des mouvements très rapide! La qualité de l’écran arrière est aussi en cause, vous aurez un écran à 640 000 pixels alors que les autres seront à 1 200 000… La visée est en cause, si vous désirez un pentaprisme ou un miroir…La qualité de l’image est mise en cause dans la taille de ces photosites, de sa restitution des couleurs et desdéformations chromatique.

rhinoblanc nikon d5300

Pour les milieux de gamme, l’exemple des nikon d5300 ou du canon 700d, ils sont un peu plus chère mais ils embarquent un autofocus bcp plus performant,souvent les touches pour les configurations précises sont présente sur le boitier,comme le réglage des isos ou de la balance des blanc. Certains appareils sont équipé d’un écran amovible , pour ma part je n’en voie pas trop l’intérêt car j’utilise le viseur, même si le mien n’a pas de live-view.La qualité de l’image est bien entendu meilleure car le boitier est équipé souvent des derniers processeurs comme les digic 3 et 4, les collimateurs sont plus nombreux et la sensibilité à la lumière est plus élevé, vers 6400 iso. Les apn embarquent aussi une fonction GPS, NFC pour certains et encore mieux le WIFI.

Les experts haut de gamme, semi-expert ou expert sont destinés aux photographes expérimentés, mais aussi aux débutant, mais un petit temps d’adaptation est obligatoire. Souvent ils ne sont pas équipé du mode automatique, ils n’ont pas de flash intégré, tous les réglages sont disponible aux bouts des doigts, l’autofocus est un tueur, il peut monter à plus 1 200 000 iso comme sur le dernier nikon D500, la balance de blanc peut être effectué manuellement depuis les molettes, souvent ils sont construit en alliage de magnésium ou en aluminium, ils sont tropicalisé, ils sont plus gros et tiennent mieux dans la main, le viseur est 100%, les contrastes et les balances de blancs sont mieux gérés.

REFLEX PLEIN FORMAT: ils sont souvent destiné aux pro, mais certains amateurs, les plus expérimentés en possèdent, les plus riches aussi lol . entre 1600€ et 6000€. BDB parfaite et grand champs de vision dans le viseur, le capteur est plus grand, laisse entrer beaucoup plus de lumière sur le capteur, les contrastes, les noires et la reproduction fidèle des couleurs. L’autofocus est rapide ainsi que l’allumage de l’appareil, le piqué et la gestion du de la profondeur de champ sont de haut niveau. Attention d’avoir un objectif à la hauteur de votre appareil, compter au minimum 500€ pour l’objectif et oublier les objectifs de kit genre 18-55 ou 18-105. Toutes les options sont réglable sur le boitier, les options dans l’appareil sont très poussés.

Mon avis :

En fait c’est très difficile de s’y retrouver, c’est vrai, mais j’espère à travers mes lignes vous avoir un peu aidé dans cette impasse lol. Tout dépend de ce que vous voulez vous en terme de photo ! Pour ma part j’ai choisi un appareil APS-C expert directement pour apprendre toutes les configurations et surtout de sortir du mode automatique, dune valeur de 1700€ à sa sortie en 2005, je l’ai acheté en Mai 2015 à 250€ , un NIKON D200, très lourd, très gros, vétuste, mais il fait vraiment de la photo, un compromis entre acheté un neuf bas de gamme suite à mon budget, ou bien un vieux expert d’il y a 10 ans; le piqué,le contraste est là… 11 collimateurs, toutes les options aux bouts des doigts ! J’utilise un 50mm et un 35mm 1.8 nikkor, qui sont des objectifs d’un rapport qualité imbattable !

rhinoblanc shooting danseuse ballet nikon d200 35mm 1.8

Il ne faut surtout pas oublier que l’appareil ne fait pas le photographe ni la photo , il est vrai que l’objectif lui est important , mais le sens de la composition, du thème, du message, de l’ambiance, la transcription du mouvement, on l’apprend avec le temps et la passion.

Conclusion :

Moi je pense (oui ça m’arrive) que si vous êtes un baroudeur , un hybride avec un 35mm  ne vous prendra pas trop de place et il couvrira un bon ensemble de prises de vues, compact et discret, il ne vous donnera pas mal au coup, je trouve les fujifilm vraiment performant , leurs capteurs Xtrans ne donne aucun grain jusque 6400 iso, capteur qui équipe les xt1,st10,ae1 et le magnifique XM1 avec un petit look vintage qui est disponible en version noir ou marron…Moi je pense que les autres marques essayent mais n’y arrivent pas, la preuve on voit quasiment que des fuji dans les mains des photographes de rues ^^

L’un comme l’autre je pense qu’ils peuvent suffire, le reste c’est à vous de le faire, en sachant que c’est comme des leçons à apprendre à chaque fois, surtout se remettre en question. Surtout évitez les offres avec les kit 18-55 ou 18-105, la qualité est souvent aléatoire d’un objectif à un autre !

 

rhinoblanc le blog photo pour les mauvais !

Bonjour à tous ,

C’est bien comme idée non ?! En fait le « pour les mauvais » c’est ironique, c’était pour changer « pour les nuls » lol. pour les présentations on va faire vite car on va en venir à l’essentiel qui est bien entendu la photo , les techniques, les dérives , l’art ,la façon académique dont je vois la chose.

Xavier ,30 ans, nordiste, j’habite pas loin de Lille, je suis passionné de photo, d’art, de dessins, de science , des plantes carnivores …

J’espère que vous serez bcp à me suivre, j’aimerai transmettre le peu de connaissances que j’ai aux petits nouveaux qui arrive sur ce continent aux larges horizons !

Vous pouvez me suivre sur FACEBOOK,INSTAGRAM,FLICKR.

En espérant bonne lecture, n’hésitez pas à laisser en commentaire vos questions, j’y répondrai assez vite.

Xavier25102015-IMG_1028